Donnez du souffle à vos valeurs, soutenez la LDH

Don, donation, legs, assurance-vie, assurance décès, épargne solidaire.

Association de la loi de 1901, la Ligue des droits de l’Homme (LDH) regroupe les femmes et les hommes de tous horizons et toutes conditions, qui choisissent de s’associer afin d’agir pour la défense des droits et libertés de toutes et de tous. C’est pour garantir son indépendance et avoir des moyens d’intervention que la LDH a besoin de vous.

Soutenir la Ligue des droits de l’Homme, oui, mais comment ?

Plusieurs modes de soutien à la LDH sont possibles : adhésion, don, épargne solidaire, abonnement aux revues... Ils vous permettent de concrétiser vos convictions et de vous associer à notre action pour les droits, les libertés et contre les injustices, le racisme, le sexisme, l’antisémitisme et les discriminations de tous ordres.

Et parce que vous devez pouvoir constater que votre aide est bien employée, vous avez la possibilité de recevoir les communiqués de la LDH, et aussi de consulter ses rapports d’activité. Les comptes de la LDH sont annuellement contrôlés et certifiés par un commissaire aux comptes.

Enfin, un fonds de dotation "Ligue des droits de l’Homme" permet de recevoir en toute transparence les donations et legs. Le fonds de dotation est un outil de financement privé et désintéressé d'actions d'intérêt général, contrôlé lui aussi par un commissaire aux comptes.

QUE FAIT LA LDH AVEC VOS DONS ET LEGS ?

Faire un don immédiat

C'est aussi grâce à vous que nous pouvons intervenir plus efficacement, de façon indépendante, sur nos valeurs et nos orientations, pour les droits et les libertés.

montant
coordonnées
paiement

Un don de 10€ vous reviendra à 3.40€ après déduction fiscale.

66% de votre don est déductible de vos impôts dans la limite de 20% de vos revenus imposables.

Vous voulez agir ? Faites un don à la LDH !

Les droits civils, politiques, économiques et sociaux sont menacés. Vous en êtes convaincu et vous vous demandez comment les défendre ? Soutenez la Ligue des droits de l’Homme !

Indépendante vis-à-vis des partis, du gouvernement et des pouvoirs locaux, elle s’appuie sur sa culture militante, ses sections locales, réparties sur l’ensemble du territoire, sur des femmes et des hommes qui la font vivre au quotidien, tous bénévoles, dirigeants élus compris. Cette mobilisation civique permanente, sur tous les fronts, est rare et précieuse. Elle est aussi, plus que jamais, indispensable.

Mais elle ne peut le faire sans moyens.

C’est pourquoi elle fait appel à vous ; aidez, soutenez, participez en faisant un don.

Vous lui permettrez de poursuivre son engagement pour la défense des libertés, pour l’égalité des droits et pour la fraternité ; vous participerez vous-même à faire vivre les valeurs d’une République à la fois laïque, démocratique et sociale.

Que fait la LDH avec vos dons et legs ?

La Ligue des droits de l’Homme a besoin de votre soutien pour financer ses actions. En effet, si de nombreuses activités sont assurées par des bénévoles dans le cadre de leur engagement à la LDH, services, campagnes, éducation, formation… demandent également des moyens d’intervention. Quelques exemples :

Service d’assistance juridique pour l’accès aux droits et la lutte contre les discriminations

La LDH gère un service d’assistance juridique aux personnes victimes de discriminations ou qui ne parviennent pas à accéder à leurs droits. Ainsi, une permanence téléphonique juridique assure l’écoute, le conseil, le suivi et l’accompagnement des personnes dans leurs démarches. Ce service est également sollicité par courrier ou par mail. Ce sont 2 615 fiches téléphoniques et 1 512 courriers qui ont été traités en 2015, par une équipe de 4 juristes professionnels.

300 000 € par an nous sont nécessaires pour organiser cette assistance juridique.

Campagne contre la xénophobie

La LDH, dans le contexte d’une montée des discours de haine et xénophobes, a lancé une campagne de lutte contre la xénophobie. Nous avons édité un argumentaire contre les idées d’extrême droite, organisé près de 50 réunions publiques dans diverses villes en France (Strasbourg, Grenoble, Bordeaux, Aix-en-Provence, Evreux, Tourcoing,…). 39 dossiers de contentieux ont été ouverts concernant des discours appelant à la haine ou à la discrimination.

100 000 € ont été nécessaires pour l’organisation de cette campagne qui a mobilisé notre service communication ainsi que nos sections locales (engagement bénévole).

Concours « Ecrits pour la fraternité »

La LDH, agréée « Education nationale » pour intervenir dans les classes, du primaire à la terminale, organise chaque année un concours « Ecrits pour la fraternité ». C’est l’occasion, pour les enseignants, de travailler avec la LDH et les élèves sur un thème précis (l’année 2015/2016 a été consacrée au thème « On ne naît pas citoyen ou citoyenne, on le devient », l’année 2016/2017 « Du pain en temps de paix est meilleur que du gâteau en temps de guerre »). Un jury au niveau national sélectionne les œuvres les plus remarquables pour l’attribution de prix et un recueil de textes de qualité est publié chaque année.

25 000 € sont nécessaires pour l’organisation de ce concours auxquels s’ajoutent les interventions des bénévoles dans les écoles, collèges et lycées (environ 5 000 élèves participent annuellement à ce concours).

Agissez, faites un don à la Ligue des droits de l'Homme !

  • Pour l’égalité
  • Contre les discriminations
  • Pour la solidarité
  • Contre l’islamophobie
  • Pour la démocratie
  • Contre l’antisémitisme
  • Pour les libertés
  • Contre le racisme

Comment la LDH utilise-t-elle ses moyens financiers ?

Conseil et appui juridique
25 %
Campagnes, projets
50 %
Vie de l’association
25 %

Un budget global, bon an mal an, de 2 millions d’euros, dont deux tiers proviennent de revenus propres, cotisations, ventes, dons et legs. Un tiers provient de subventions publiques, en reconnaissance de l’action citoyenne de la LDH.

  • 25 % vont au conseil et à l’aide juridique :
    • plus de 6 000 personnes par an accompagnées dans leurs démarches,
    • 27 actions en justice, qui concernent par exemple la provocation et l’incitation à la haine raciale, ou encore des faits discriminatoires…
  • 50 % vont à la sensibilisation, l’information, aux campagnes et projets. C’est souvent là que vous croisez la LDH au quotidien : présence dans les établissements scolaires, campagnes de presse, réunions publiques, conférences, ciné-débats…
  • Et enfin, 25 % vont à la vie de l’association ; oui, être une association citoyenne, ça coûte !